Rubrique Carnet de Voyage

INDONÉSIE — Voir l’aube se lever sur le Gunung Bromo

Le soleil se lève sur le volcan Bromo sur l'île de Java, en Indonésie.
Illustration de HeyTon's
Rubrique Carnet de Voyage

INDONÉSIE — Voir l’aube se lever sur le Gunung Bromo

Le soleil se lève sur le volcan Bromo sur l'île de Java, en Indonésie.
Illustration de HeyTon's

Par Geneviève Laudet

Après avoir lézardé pendant quelques jours sur la magnifique île de Bali, Compagnon et moi voulions un peu plus de challenge. Direction Java, terre de traditions et de monuments spectaculaires. Nous y allons aussi pour observer un des trésors de la nature : le lever de soleil sur le volcan Bromo.

À peine arrivés dans la ville de Surabaya, nous prenons une voiture jusqu’au village de Cemoro Lawang dans le parc national du Tengger. Une petite chambre nous y attend pour une courte nuit : le réveil sonnera à trois heures du matin.

Randonnée nocturne au cœur du massif du Tengger

J’ouvre les yeux péniblement et enfile mes chaussures de randonnée avec autant de difficultés. Malgré la fatigue, l’excitation me maintient éveillée.

C’est l’aventure !

Compagnon et moi vérifions une dernière fois le trajet recommandé par notre hôte jusqu’à notre destination : King Kong Hill. D’après ce qu’on nous a dit, il s’agit du meilleur point de vue pour voir le lever de soleil sur le volcan Bromo. 

Au début, nous marchons au milieu des maisons indonésiennes sur un agréable plat. Cependant, le dénivelé javanais se rappelle vite à notre souvenir et la grimpette commence. Le chemin est escarpé et la nuit dissimule encore le paysage environnant. Je peine, ressentant le manque de sommeil malgré l’adrénaline. Je lève les genoux et gravis le sentier rocailleux en me battant avec mon souffle. Toutefois, je tiens bon, motivée par la récompense du panorama exceptionnel promis.

Hors de question de faire demi-tour. 

Au fil du temps, une ligne incandescente colore l’horizon. Le soleil s’annonce.

Le ciel bleu foncé se teint de variations plus claires qui tendent vers un rouge éclatant. Compagnon et moi croisons des locaux qui vendent du thé et des gâteaux pour les courageux en pleine pente, mais nous ne nous arrêtons pas.

Le temps presse !

La promesse du jour révèle peu à peu la nature autour de nous. Non loin, les contours des volcans Bromo et Semeru commencent à se dessiner. Concentrée sur mon rythme (et tentant d’éviter un point de côté), je garde la tête baissée. Je ne veux pas gâcher l’effet de surprise. 

Lever de soleil sur le volcan Bromo et son voisin Semeru

Alors que le sol sous mes pieds devient de plus en plus clair, Compagnon lance un cri de victoire : le point de vue de King Kong Hill est à quelques dizaines de mètres ! Il est presque 5 h du matin.

Poussée par l’adrénaline, je puise dans mes dernières forces et j’atteins le sommet de notre trek nocturne à plus de 2 600 mètres d’altitude. D’autres aventuriers tout aussi essoufflés sont sur place. Tous sont tournés vers l’est. 

Je prends une grande inspiration et regarde le paysage à mon tour. 

Toutes les déclinaisons du rouge, de l’orange et du rose s’impriment dans ma rétine.  La caldeira1 aride du parc national s’étend à mes pieds.

Au-dessus, le ciel est embrasé par l’aube naissante. Au centre, le lever de soleil sur le volcan Bromo révèle l’impressionnante majesté de son cratère fumant. À ses côtés, le mont Semeru domine de sa hauteur implacable. Il crache aussi régulièrement des volutes qui font comme une virgule à l’horizon. Le volcan Batok, lui, reste immobile à l’avant du groupement. C’est le seul qui n’est pas en activité. 

Je souris presque malgré moi, fascinée. La Terre respire devant nous.

L’astre du jour colore peu à peu les pans rocailleux des volcans en les habillant de rose et de jaune. Nous sommes heureusement trop loin pour sentir le souffre présent dans la fumée qui s’élève de leurs sommets.

Je me laisse finalement tenter par un gobelet de thé sucré afin de reprendre mes forces en contemplant ce magnifique tableau. Comme presque toujours devant ce témoignage de la Nature et de sa puissance, je réfléchis à mon humble place d’être humain. 

En Indonésie, les volcans sont vénérés telles des divinités. Ils détruisent et fertilisent à leur gré. Tous les ans, le mont Bromo et ses voisins reçoivent des offrandes lors de la cérémonie hindoue du Kesada. Son collègue Semeru est en effet considéré comme un séjour divin. Les habitants de la région Tengger en sont les gardiens. Le simple nom du Bromo rappelle la dévotion spirituelle des locaux : il fait référence au dieu créateur Brahmā

Redescente vers le village de Cemoro Lawang

Je ne saurais dire exactement combien de temps nous sommes restés devant le lever de soleil sur le volcan Bromo et ses compagnons. Tout ce dont je me souviens, c’est qu’à un moment, j’ai eu très faim. Mon corps épuisé par l’ascension me le fait savoir. C’est l’heure du retour. 

La bonne nouvelle, c’est que la redescente se fait face à la caldeira maintenant resplendissante. Compagnon et moi avons donc tout le loisir de contempler le paysage en reprenant le dénivelé. Plusieurs fois, nous nous arrêtons à nouveau en silence, observant les volcans qui continuent de fumer.

Au loin, une horde de jeeps et leurs touristes désabusés s’apprêtent à traverser la plaine pour gravir le sentier jusqu’au cratère. Très peu pour moi.

Hormis mon estomac mécontent, je souhaite surtout rester dans ma petite bulle sans me confronter à la foule et aux cliquetis des appareils photo. Si seulement les gens levaient un peu les yeux au lieu de remplir les gigas de leurs téléphones…

Je converse mentalement avec Bromo et Semeru jusqu’aux abords du village de Cemoro Lawang. Le matin révèle aussi la beauté des maisonnettes colorées et de la végétation luxuriante.

Quelques centaines de mètres plus loin m’attend un petit déjeuner. 

Le lever de soleil sur le volcan Bromo a été sans conteste le moment le plus spectaculaire de mon périple en Indonésie. Si vous souhaitez le voir depuis King Kong Hill, prévoyez une sacrée grimpette. Cependant, le jeu en vaut la chandelle ! En effet, que coûte réellement un point de côté face à un paysage dont vous vous souviendrez toute votre vie ? 

Vous avez envie d’en savoir plus sur mon voyage à Java ?

Après le feu, la terre : découvrez mon article sur l’arbre exceptionnel du temple Mendut

Et pour les amoureux des levers de soleil, voici celui décrit par Aurore sur le Mont Ventoux en Provence.

1 Grande dépression circulaire formée par l’effondrement de la partie supérieure du cône d’un volcan.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vivre plus d'aventures ?

C'est par ici :

L'église du Graal
Chronique de randos

Les symboles cachés de l’église du Graal

Non loin du célèbre Val Sans Retour de Brocéliande, une petite chapelle ne révèle ses secrets qu’à celles et ceux qui prennent le temps d’ouvrir grand les yeux. Relevez le défi et partez à la recherche des symboles cachés qu’Aurore y a recensé pour vous !

Lire la suite »
Le soleil se lève sur le volcan Bromo sur l'île de Java, en Indonésie.
Carnet de voyages

INDONÉSIE — Voir l’aube se lever sur le Gunung Bromo

Par Geneviève Laudet Après avoir lézardé pendant quelques jours sur la magnifique île de Bali, Compagnon et moi voulions un peu plus de challenge. Direction Java, terre de traditions et de monuments spectaculaires. Nous y allons aussi pour observer un des trésors de la nature : le lever de soleil sur

Lire la suite »
Femmes en Palestine au bord d'un muret de pierre
Carnet de voyages

Un mois en Palestine #4 – Rues vides et militaires armés

Par Aya Gogishvili 16/07/2017 :  Service, le matin. Comme d’habitude, nous nous occupons du petit-déjeuner, faisons des massages des mains aux résidents qui le souhaitent, et passons du temps à échanger avec les personnes âgées. Le midi, nous mangeons avec le Père espagnol, qui accompagne les trois séminaristes qui sont

Lire la suite »

Merci pour ton enthousiasme !

Nous mettons ton consentement au premier plan, donc il te faut encore un clic pour valider ton inscription : dans ta boîte mail doit t’attendre un mail de confirmation d’inscription à la newsletter VETC.

Penses à aller voir dans les spams si tu ne le vois pas ! Et si tu n’as rien reçu d’ici 10 minutes, n’hésite pas à nous contacter :

Et si tout va bien, eh bien tu peux fermer cette fenêtre et continuer à profiter :)