Rubrique Arbres Remarquables

INDONÉSIE — Le majestueux figuier des banians du Candi Mendut

Dessin à l'aquarelle de l'arbre du temple Mendut à Java
Illustration de HeyTon's
Rubrique Arbres Remarquables

INDONÉSIE — Le majestueux figuier des banians du Candi Mendut

Dessin à l'aquarelle de l'arbre du temple Mendut à Java
Illustration de HeyTon's

Par Geneviève Laudet


Empruntant son nom à une communauté de marchands indiens, le figuier des banians est un des symboles d’Indonésie. Cette espèce peut atteindre 25 mètres de hauteur, sans parler de son tronc aux allures de petite forêt. L’un des plus impressionnants banyan trees que j’ai jamais pu observer est l’arbre du temple Mendut à Java. Non loin du candi Borobudur, ce titan de la nature règne silencieusement. Quelle signification se cache derrière ses branches immenses qui tutoient le ciel ? Quelle est la place de ce géant dans la vie locale ? Entre héritage culturel et merveille végétale, découvrons ensemble ce protecteur aux racines spirituelles.

Ma rencontre avec l’arbre du temple Mendut à Java

Le temple Mendut sur l’île de Java fait partie d’un triptyque en la matière. Il appartient en effet à l’ensemble de Borobudur, connu pour son édifice principal inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. À l’est de ce joyau du bouddhisme aux 5 kilomètres de bas-reliefs uniques, Candi Mendut, lui, surprend par sa modestie. Pourtant, il fut le théâtre de ma rencontre avec un des plus impressionnants représentants du monde vivant.

Un gardien végétal au grand âge

L’arbre du temple de Mendut à Java est un figuier des banians. Pour les férus de botanique, il fait partie de l’espèce Ficus de la famille des Moracées. Sa dénomination provient d’une caste de marchands indiens : les banians. Il est estimé avoir été planté il y a plus de 1 200 ans, durant la construction du sanctuaire au 8e siècle. Dépassant les 20 mètres de hauteur, sa stature impressionnante respire en effet le vécu. J’ai toujours vu les vieux arbres comme des témoins du temps passé. Leur majesté mise à part, ils sont surtout des gardiens de notre histoire, des piliers de biodiversité et des symboles de résilience.

Au pied du géant de Mendut, un banc accueille les visiteurs écrasés par la chaleur. Au plus fort de l’été 2023, j’avoue avoir moi-même trouvé refuge sous les larges feuilles d’un vert éclatant. Au départ attiré par un entrelacs serré de branches au centre, mon regard s’est finalement posé sur la plus impressionnante spécificité de cet être de bois.

Une pluie de racines aériennes

Hormis son tronc de plusieurs mètres de diamètre, l’arbre du temple de Mendut à Java est surtout notable pour ses racines aériennes. Des sortes de lianes tombent des branches supérieures et forment comme un rideau végétal devant son voisin de pierre. Si on prend le temps de se pencher sur le mécanisme derrière cette particularité, on découvre un parangon d’adaptabilité. 

En effet, les graines du banyan tree survivent difficilement sur le sol indonésien. Elles sont donc mangées par les oiseaux de la faune locale qui les déposent sur les rameaux d’arbres voisins. Ainsi positionnées, elles germent en tendant vers le bas sous la forme de longues racines qui finissent par toucher terre. Ce faisant, elles permettent à l’arbre de s’étendre sur une vaste zone.  

La symbolique du figuier des Banians dans la culture indonésienne

En Indonésie, le banyan tree est souvent perçu comme un lien entre l’univers terrestre et spirituel. Ses racines aériennes épousant la gravité représentent la relation entre les mondes visible et invisible, symbolisant ainsi l’interconnexion de la nature et du divin. Dans la culture hindoue, les feuilles du figuier des banians sont censées être le lieu de repos favori du dieu Krishna.

Le descendant de l’arbre du Bouddha

Si on revient au bouddhisme, ce type d’arbre est également directement lié à Siddharta Gautama, le Bouddha historique. On raconte que ce figuier descendrait de celui sous lequel cet illustre personnage aurait médité et atteint l’illumination. Fier représentant de son espèce, l’arbre du temple Mendut à Java est donc empreint d’une certaine aura de sacré et de spiritualité.

L’unité de l’Indonésie dans le Pancasila

Distinction suprême : le figuier des banians est également représenté sur l’emblème nationale indonésienne. Il occupe le coin supérieur droit du blason et symbolise le troisième principe du Pancasila (la philosophie indonésienne) : l’unité. 

 

Source : vectorportal.com 

M’interrogeant sur ce concept, j’ai en effet trouvé plusieurs similitudes entre cette grande valeur et l’aspect d’un arbre millénaire :

      • la connexion symbolisée par des racines profondes et entrelacées ;

      • l’abri commun fourni par la canopée et ses larges feuilles de forme ovale ;

      • la croissance collective des graines du banyan tree qui se développent hors sol.

    Candidature acceptée, donc !

    L’importance du banyan tree du Candi Mendut pour la communauté locale

    L’arbre du temple de Mendut à Java n’a pas qu’un rôle de protecteur sacré. Au-delà de cette charge quasi divine, il rassemble. Les gens se réunissent en effet souvent sous son ombre pour diverses occasions : 

        • cérémonies ;

        • événements culturels ;

        • rituels religieux ;

        • ou simplement pour le saluer.

      Lorsque je l’ai rencontré, j’ai ainsi pu observer la population du village voisin lui rendre visite comme on le ferait à un vieil ami.

      Il n’est pas rare qu’il soit paré de son propre sarong, ce vêtement traditionnel porté par les hommes et les femmes. L’objectif du morceau de tissu est alors de protéger le géant aux larges branches, comme s’il s’agissait d’une personne. Inspirant… 

      L’arbre du temple Mendut à Java restera longtemps gravé dans ma mémoire. Symbole de spiritualité et de connexion avec l’histoire ancienne, il incarne aussi la grandeur et la pérennité de la culture locale. Son aura mystique et son lien avec les traditions en font un précieux témoin de l’héritage indonésien. 

      Sources :

      Cet article vous a plu ? Partagez-le !

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Vous voulez vivre plus d'aventures ?

      C'est par ici :

      Rencontre avec les Algonquins 1
      Carnet de voyages

      QUEBEC – Séjour inopiné chez les Algonquins

      Bienvenue dans la forêt Boréale du Québec! Inès nous emmène à Kitcisakik à la rencontre d’une communauté d’autochtones Algonquins, chez qui elle est arrivée par hasard lors de son roadtrip en solo en 2023. Où le hasard fait parfois bien les choses…

      Lire la suite »

      Merci pour ton enthousiasme !

      Nous mettons ton consentement au premier plan, donc il te faut encore un clic pour valider ton inscription : dans ta boîte mail doit t’attendre un mail de confirmation d’inscription à la newsletter VETC.

      Penses à aller voir dans les spams si tu ne le vois pas ! Et si tu n’as rien reçu d’ici 10 minutes, n’hésite pas à nous contacter :

      Et si tout va bien, eh bien tu peux fermer cette fenêtre et continuer à profiter :)